Rêverie politique

Publié le par Yves-André Samère

Soyons fous, et supposons un instant que le programme détaillé par Édouard Philippe devant une petite assistance de députés finisse par porter ses fruits. Que se passera-t-il alors ?

Évidemment, Macron, orgueilleux comme on le connaît (il est vaniteux comme un pou), sera très vexé, et il réagira comme De Gaulle en juin 1968 quand, son Premier ministre Georges Pompidou ayant gagné les élections législatives, il l’avait sèchement renvoyé pour le remplacer par un bon domestique, Maurice Couve de Murville. Donc, Philippe prend la porte. Mais lui aussi a sa petite vanité, et il rumine sa revanche, s’appuyant sur ses nombreux partisans, qui ont massivement déserté le parti créé naguère par Macron – lequel s’est rendu odieux un peu partout, sa morgue et son interventionnisme aidant.

Naturellement, si Philippe a réussi son pari, il a gagné en popularité, et d’habiles propagandistes ont fignolé sa réputation. Résultat, mis en confiance, il se porte candidat à l’élection présidentielle proche. Et, sans coup férir, il est élu, pas vraiment triomphalement, mais honorablement.

Humilié, Macron fait comme Fillon, il se lance dans les affaires et devient riche. Tout est donc au mieux. La France et la morale sont sauvées !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

cacciarella bernard 05/05/2020 16:23

Sans être de gauche , il son ami d'enfanxe qui est de gauche comme ci inclus "Peu de monde connaît le nouveau locataire de Matignon. Son camarade d'école a réalisé un documentaire sur le nouveau Premier ministre. Un portrait intime et étonnant qui permet de mieux cerner la personnalité d'Édouard Philippe. Laurent Cibien a suivi son "pote de droite" pendant trois mois durant la campagne des municipales en 2014. L'ami "gauchiste" du nouveau Premier ministre réalisera un documentaire de 1h26 en 36 jours.

cacciarella bernard 04/05/2020 16:08

Moi, Edouard Philippe ça me va ! Sans ça qui ? Rataillaud , la Le Pen ou sa nièce ? Dupont-aignan ?Mélanchon ? Non merci .

Yves-André Samère 04/05/2020 18:08

Philippe était de gauche, à ce qu’on dit (je n’ai pas vérifié). Passons, tant qu’on n’a pas trouvé mieux. De toutes façons, il est moins prétentieux que Macron.