Une initiative intelligente

Publié le par Yves-André Samère

Au chapitre des stupidités de la journée, distinguons le maire de Béziers, Robert Ménard, qui, pour empêcher les habitants de sa ville de s’arrêter et de contaminer leurs concitoyens, a tout simplement... fait supprimer tous les bancs de sa ville !

Comme on dit aujourd’hui, c’était « génial ». Dis, Bob, et si tu faisais fusiller tous ceux qui se trouvent trop fatigués et désirent s’asseoir quelques instants ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Dans la galerie commerciale où je vais faire mes courses, tous les bancs ont été emballés dans du film plastique. Un pauvre hère commence à s'y asseoir (il faut traverser tout le parking depuis l'arrêt du bus), lorsqu'un vigile s'approche et lui dit qu'il ne faut pas s'asseoir là. Le bougre n'a pu s'en sortir qu'en montrant sa carte d'invalidité !
Répondre
Y
J’ai assisté à ce type de persécution idiote au Jardin du Luxembourg. Hélas, ça n’étonne plus personne !
D
Dans une ville beaucoup plus modeste que Béziers, c'est déjà fait depuis des lustres : celle où je vis. Soi-disant par peur des SDF qui risqueraient de s'allonger dessus. Si si. Résultat, il y a les abribus pour s'asseoir, ou des murettes selon les bâtiments. Aires de jeux pour enfants sans bancs, etc...
Répondre
Y
Votre maire est donc à l’avant-garde !