Pourquoi répéter « à la fois » ?

Publié le par Yves-André Samère

Un détail qui m’horripile, c’est cette manie d’employer deux fois de suite, dans une même phrase, l’expression à la fois. Répétée, elle est absurde, puisqu’elle contient déjà l’idée de répétition. En somme, c’est un pléonasme, et les pléonasmes, sans être des fautes graves, sont le signe que le locuteur ne comprend pas ce qu’il dit. Cela équivaut sensiblement à la répétition du mot etc., répétition qu’on ne devrait jamais utiliser. Là encore, une fois suffit.

Or, j’ai entendu cette sottise prononcée aujourd’hui sur France Inter par Castaner, mini de l’Inter. Dont on sait qu’il vole bas.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

J
Mais vous ne comprenez pas le message macronien qui s'applique dans certains cas, quand il s'agit d'éluder les problèmes. Ce message, c'est celui de la complexité. Honni soit le manichéisme. A la fois, en même temps, c'est beau comme un anxiolytique. Il maîtrise la complexité qui n'est pas à notre niveau. Une forte dose, par moment, est recommandée.
Dans d'autres cas, ce sont des termes définitifs, des excommunications, des accusations hyperboliques qui seront utilisées; Là, c'est ou très blanc, ou c'est très noir.
Répondre
Y
De mon point de vue, avec Macron et ses adorateurs niais, c’est plutôt noir. Il n’y a rien à comprendre chez ces gens, donc je renonce.