Interdiction des images

Publié le par Yves-André Samère

Innombrables sont ceux qui croient que l’islam interdit toutes les images représentant des êtres humains, et surtout le pseudo-prophète que les Français s’entêtent à nommer Mahomet, en dépit du bon sens et de la langue arabe. (Lorsque j’entends cette sottise, je pense infailliblement à Lucky Luke et à « Ma Homais »)

La vérité est que le Coran prohibe « les intoxicants, le jeu de hasard, les stèles, les flèches divinatrices » (comprenne qui peut), et il affirme que prendre des idoles pour des dieux est « une erreur manifeste », ce qui, en soit, est tout à fait exact. Mais cette prohibition n'est pas vraiment une citation du prétendu livre saint, et elle est née dans l’esprit des auteurs des hadiths, donc des citations, attribuées à Mohammed, et elle prétend qu’au jour du Jugement dernier, donc dans peu de temps, on demandera au sculpteur (?) de leur insuffler la vie. Et, comme il en sera bien incapable, il sera damné, promis par conséquent à la mort éternelle. Mais cette condanmation par les hadiths n’est pas catégorique, car le ou les coupables pourront se rattraper en représentant des végétaux et des paysages. Outre cela, les hadiths ne figurent pas dans le Coran, car ils ne sont apparus qu’au huitième siècle ! À cette date, Mohammed mangeait les pissenlits par la racine...

Il faut ajouter que cette interdiction n’est pas propre à l’islam, puisque, en Inde, on n’a pas trouvé de statue antique représentant Indra ou Varuna, autres divinités fantaisistes. Et puis, les chrétiens aussi ont donné dans ce genre de fanatisme borné.

Tous pareils !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

FiFi 22/09/2020 02:52

jean-louis : l'article porté sur Mohamed, non Jeanne d'Arc...

FiFi 24/09/2020 23:52

*porte

Yves-André Samère 22/09/2020 08:54

Il arrive à mes lecteurs d’être aussi distraits que moi ! Ce doit être très grave.

jean-louis 20/09/2020 12:52

Il faudrait un jour avoir l'intelligence de rendre hommage aux voix qui ont su nous charmer, voire nous envoûter, tout au long de notre existence, mais surtout, sans doute, à ses débuts.
Ainsi, un doublage peut rendre infiniment sympathique et attachant un personnage (ou le contraire)
On parle le plus souvent du regard, on ne parle guère de la voix, porte royale de l'humanité, de la sensualité et de la personnalité.
Tout jugement sur les hommes mis à part, c'est sûr que, par exemple, parmi d'autres, les voix de Claude Santelli (théâtre de la jeunesse) et François Chaumette, m'ont marqué dans ma prime enfance. C'est comme ça ! ,C'est moi, je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit.

lolo 21/09/2020 08:58

Sans doute un rapport avec le décès de Roger Carel (erreur d'aiguillage...)

Yves-André Samère 20/09/2020 20:28

Sans doute, mais quel rapport avec mon article, qui ne parle que des lubies d’une religion ? Laquelle, justement, ne goûte guère les cultes.