Ridicule panthéonisation !

Publié le par Yves-André Samère

N’y allons pas par quatre chemins : je suis radicalement hostile à ce projet ridicule de faire entrer au Panthéon ces deux poètes maudits que furent Verlaine et Rimbaud. Cette idée est née dans le cerveau d’un politicien vaniteux, qui ne manque jamais une occasion de se mettre en avant.

Non, je ne suis pas offusqué par l’aventure homosexuelle, d’ailleurs très courte, des deux compères, car je me fiche royalement des mœurs des uns et des autres, qui ne concerne qu’eux. Et je me fiche tout autant qu’ils aient écrit ensemble, en 1871, un sonnet qu’on n’enseigne pas dans les écoles (lire le titre pudique L’Idole), mais il y a autre chose.

D’abord, que leur rupture sentimentale ait été provoquée par le fait que l’aîné a tiré au pistolet sur le plus jeune. À force de se quereller, on en vient à la violence. Les deux se séparent, et Verlaine retourne chez sa femme. Mais Rimbaud, déjà mal parti, va devenir le voyou qu’il n’a guère cessé d’être. Il abandonnera l’écriture et deviendra trafiquant d’armes ! Belle recrue pour le Panthéon...

Ajoutons que ce projet de Panthéon a déjà tourné au ridicule lorsque Alexandre Dumas y a été admis. Dumas n’avait rien d’un grand écrivain, c’était tout au plus un feuilletoniste. Qui faisait écrire ses romans par d’autres ! 

Tout le monde n’est pas Victor Hugo.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Ce politicien veut récupérer les mouvements actuels concernant les homosexuels, les transgenre et tout ce genre de choses. Ces revendications sont légitimes, mais là le "symbole" est un peu grossier, d'autant qu'il met en relief non pas leur œuvre mais leurs mœurs sexuelles qui, sauf avis contraire, n'ont rien à voir avec un quelconque talent ou génie.
Une descendante de Rimbaud s'y est opposée, d'ailleurs : elle nie la relation homosexuelles de son ancêtre. En tout cas, ce politicien a gagné : on parle de lui.
Répondre
Y
Mais peut-on être une descendante de Rimbaud ? Apparemment, il n’a pas eu d’enfants !
D
Il a dû avoir des frères, ou des oncles qui ont eu des enfants, car elle s'appelle Rimbaud.
D
C'est-t-y pas de chance ! 4 ans plus tard et Bernard Pivot les recevait à Apostrophes. Ceci dit, la coquille est humaine. Svaltations !
Don Liau
Répondre
Y
Nous l’avons donc échappé belle !
F
1871
Répondre
D
Vous allez devoir attendre, les laboratoires sont occupés à autre chose en ce moment...
Y
Je songe à me faire vacciner contre les fautes de frappe.