Troués au genou

Publié le par Yves-André Samère

Il est de plus en plus évident que la pauvreté gagne du terrain en France. Avez-vous remarqué le nombre sans cesse croissant de ces jeunes qui déambulent dans les rues, affublés de vêtements troués ou déchirés ?

Mais le détail bizarre, et qui devrait nous intriguer, c’est celui-ci : le plus fréquemment, ces vêtements, que je n’ose qualifier de fringues, sont TOUS troués ou déchirés au genou ! Quelle est donc l’explication ? Faut-il croire que notre belle jeunesse est née avec des genoux pointus, qui percent l’étoffe la plus résistante (et l’on sait combien peut l’être, résistant, le tissu dans lequel sont taillés les jeans) ? Ces malheureux ont-ils des genoux qui suintent un acide capable de ronger n’importe quoi, ce qui pourrait être l’indice d’une nouvelle épidémie ? Ou, mieux, les mites sont-elles devenues à ce point agressives ?

Pour ma part, je n’ai jamais constaté un tel symptôme dans mon entourage. Pourquoi, autre question, mes proches sont-ils donc immunisés ?

Espérons qu’un professeur Raoult va s’attaquer à l’explication de ce phénomène troublant, et que le mystère sera plus vite résolu que celui qui tourneboule l’actualité depuis un semestre. Sinon, ce qui nous attend pourrait bien être plus ravageur que la grippe espagnole d’il y a un siècle ! Je crois que je vais aller mettre un cierge sous la statue de...

Mais qui donc nous protège des trous dans nos vêtements ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

FiFi 22/09/2020 23:09

Sainte-Redingote la bigote...

DOMINIQUE 22/09/2020 21:56

Ce ridicule ne date pas d'hier... Sous Louis XVI les femmes avaient des coiffures tellement extravagantes, notamment avec des fleurs dans de sortes de petits vases dans leur perruque, que, s'il elles penchaient la tête, l'eau dégoulinait sur leur voisin. Donc, la "mode" est un décervelage comme les autres. Il y a aussi des jeans qui ont de grandes traces vertes, genre je suis un type qui tond les pelouses..

Yves-André Samère 24/09/2020 18:59

Je cours m’en acheter un. Voire plusieurs. La mode est ma passion.

DOMINIQUE 24/09/2020 18:29

Je viens de voir par hasard que les jeans avec les traces vert pelouse dont je parlais se vendent 800 Euros.

DOMINIQUE 23/09/2020 11:03

Cela dépend des époques, mais il y a eu toujours des extravagances souvent très moches. Prenez les poulaines au moyen-âge, sortes de chaussures pointues, dont la pointe pouvait être tellement longue qu'il fallait la relever avec un lien attaché à la ceinture. Très très pratique pour marcher. Ou les "incoyables" au XIXème siècle qui avaient des cols garnis d'une grosse cravate si hauts que la moitié de leur visage était coincée dedans. Bien sûr, ces comportements étaient réservés à une certaine "élite", aristocratique ou financière.

Yves-André Samère 23/09/2020 09:46

Oui, mais sous Louis XVI, les hommes (de l’aristocratie) s’habillaient mieux. Voir le film "Scaramouche".