« Violence inouïe » ?

Publié le par Yves-André Samère

Je me suis assez souvent payé la tête de Nagui, pour sa propension à exagérer. Ainsi, cette manie de qualifier n’importe quel écart de conduite qui, dans son esprit, relève de la « violence inouïe », comme il dit. C’est ridicule, mais il est le seul à ne pas s’en apercevoir, en grande partie parce que ce moulin à paroles tient du robinet qu’il serait impossible de fermer.

Eh bien, Nagui a fait école, car un ministre a repris cette expression pour son usage personnel : il s’agit du mini de l’Inter, comme on dit dans Orange mécanique, lequel mini a ainsi qualifié le tabassage de deux policiers par un tandem de voyous (qui courent toujours), lesquels ont délesté de leurs armes les deux représentants de la loi.

Notre chère société va décidément de mieux en mieux.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 09/10/2020 06:12

Les policiers ont reçu l'un 4, l'autre 2 balles, le dernier souffrant aussi d'un grave traumatisme crânien. Je n'aurais pas employé ces termes, mais les criminels se sont quand même bien acharnés.

Yves-André Samère 09/10/2020 08:38

L’acharnement est partout, en ce moment...

FiFi 08/10/2020 23:34

Darmanin ne vaut guère mieux que Sarkozy, quand à Nagui c'est le Drucker des clubs méd...

Yves-André Samère 10/10/2020 08:23

Mémoire défaillante ?

TiTi 10/10/2020 00:57

Justement, il ne parle que de ce qu'il a appris la veille...

Yves-André Samère 09/10/2020 08:37

Je ne sais pas ce qu’est le Drucker des clubs Méd. Nagui est cultivé, mais il est terriblement bavard.