Fuyez Free, il aura votre peau !

Publié le par Yves-André Samère

Ce matin, j’ai découvert que je n’avais plus accès à Internet ! Cause probable, et même certaine, un imbécile de chez Free avait récemment modifié mon identifiant au service Free Mobile, qui gère les téléphones mobiles, et, en prime, a aussi changé mon numéro de téléphone. Évidemment, il ne s’en est pas vanté. Plus grave, il m’a attribué un numéro de téléphone qui, non seulement n’est pas le mien, mais appartient à quelqu’un d’autre que je ne connais pas, et que je n’ai pas pu joindre. Résultat : impossible de joindre le service dit compétent de chez Free ! D’ailleurs, après cette modification survenue la semaine précédente, j’avais envoyé audit service compétent un message de protestation réclamant le rétablissement des données antérieures, message auquel, comme de bien entendu, il n’a été fait aucune réponse.

Quant au numéro que je me suis fait attribuer par un opérateur concurrent, Orange, qui m’a fabriqué très vite une carte SIM spécifiant ce numéro de téléphone, il n’a servi que pour téléphoner, ce qui me servait assez peu, puisque je ne téléphone jamais que depuis un téléphone fixe, donc filaire.

Mais, plus grave, depuis, ce matin, ma Freebox est en panne : rien ne fonctionne ! Je n’ai ni télévision, ni Internet, ni messages électroniques. Me voilà coupé du monde radicalement. Et le message que je rédige en ce moment, il n’est pas du tout certain que je puisse le mettre en ligne sur Over-Blog.

Moralité : fuyee Free comme la peste. Ce fournisseur d’accès n’a dû son succès que par ses prix bas, mais son service après-vente est absolument nul si on excepte deux ou trois membres qui veulent bien, si le cas est grave – et s’ils ont compris le message –, vous appeler parfois au téléphone, voire vous envoyer un technicien qui vient chez vous remédier à la catastrophe.

Donc, amis lecteurs ou abonnés, attendez-vous au pire, je risque de disparaître de la circulation. Désolé, je n’y suis pour rien, et je le regrette encore plus que vous, car être isolé du monde est une situation peu enviable.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :