L’escroquerie du siècle

Publié le par Yves-André Samère

Ce soir, sur Arte, à vingt heures cinquante, ne manquez pas le documentaire La face cachée des énergies vertes, film français de Jean-Louis Perez et Guillaume Pitron. Vous y apprendrez comment les grosses sociétés vous roulent dans la farine.

Un indice : il ne se passe pas un jour sans que la télévision vous abreuve de spots publicitaires mettant en valeur les voitures électriques, censées respecter l’environnement en s’abstenant de polluer. Or c’est une escroquerie, car ces bagnoles, pour fabriquer leurs batteries, s’approvisionnent en minéraux qui sont de véritables poisons, achetés en Chine et autres pays qui se fichent bien de l’écologie, et font tout le contraire !

C’est donc la plus grande duperie du moment. Je ne citerai que la firme française Engie, productrice d’électricité « verte », comme elle dit, et fait exactement le contraire de sa politique affichée.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

K
Surtout que chaque parc d'éolienne ou de panneaux solaires doit obligatoirement être doublé d'une centrale à gaz, fioul ou charbon pour les périodes sans vent et sans soleil. La nature est cruelle avec nos écolos
Répondre
Y
Souvent, j’ai développé cet argument pour condamner les éoliennes.