Les rugbymen et leur calendrier

Publié le par Yves-André Samère

Élise Lucet bénéficie depuis longtemps d’une redoutable réputation : c’est la terreur des hommes politiques, un peu comme naguère John-Paul Lepers.

Oui, mais voilà, on l’a vue déraper lors de son interview (passée) du champion sportif Christophe Dominici, qui venait de se suicider : comme elle le félicitait pour les photos de son livre où il affichait son vague à l’âme, elle a fait la bêtise de lui faire remarquer que les sportifs mettaient rarement « leur âme à nu ».

Étonnant, non ? La chère Élise n’a donc jamais vu un de ces innombrables calendriers où, chaque année, des joueurs de rugby célèbres posent tout nus ? Cette institution existe depuis... 2001 ! Ces poses ne sont jamais indécentes, même quand les joueurs ne cachent rien de leur physique. Et cela doit plaire au public, puisque, chaque année, les acheteurs se bousculent pour les acheter.

Le plus intéressant et le plus malchanceux aura été Julian Hans – français malgré son nom. Hélas, lui qui n’a commencé à se montrer dans la série Dieux du Stade qu’en 2004, il a été victime d’une hernie inguinale à la suite d’une blessure, et a subi un long calvaire, avant de décider d’abandonner le rugby et de se reconvertir. Lisez ICI sa première interview, et voyez ses photros . Il a aujourd’hui trente-cinq ans, et, soit dit en passant, c’était le plus beau de la profession.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Faut dire que généralement ils ne sont pas trop moches ! Le calendrier des charcutiers de Bourgogne, c'est peut-être moins attirant, non?
Je pense à Dominici qui s'est suicidé hier, bien que les journalistes évitent de mentionner les raisons de son décès. Le pauvre, souffrait depuis longtemps d'une grave dépression. Il semblait pourtant solaire. Comme quoi...
Oui, je suis du Sud-Ouest, pays du rugby ! Je me souviens de l'abbé de la paroisse officiant pour la messe, aimez vous les uns les autres, avec un magnifique œil au beurre noir, résultat d'un match un peu trop "viril".
Répondre
Y
Souvent, j’ai pensé que Julian Hans aurait pu être le Delon de notre époque. Hélas, la situation a mal tourné.