Ouf, c’est fini !

Publié le par Yves-André Samère

Messieurs les journalistes, félicitations : pendant toute cette campagne électorale états-unienne, vous avez tenu l’antenne pendant des heures entières, sans rien savoir de ce qui se passerait ensuite, et avez tenu à nous le faire longuement savoir ! C’était remarquable de professionnalisme. Tous, nous espérons que vous serez dignement récompensés.

Je n’ai aucune remarque à faire sur le résultat de cette élection. Elle va débarrasser le monde d’un paltoquet raciste, homophobe, goujat et voleur. Si vous l’ignoriez, non seulement il n’a pas gagné la fortune qu’il possède, mais il l’a reçue en héritage de son père, qui rappelait furieusement le père de Kennedy, lequel a réussi à faire élire son fils à la Maison-Blanche grâce au soutien de la mafia. Seule différence : au temps de Kennedy, c’était la mafia italienne qui prévalait. Aujourd’hui, c’est la mafia russe. Un immense progrès, c’est évident.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Le problème ce n'est pas Trump qui est la conséquence de ce qu'il y ait eût ces millions d'électeurs .
Répondre
Y
Sans doute, mais s’il a eu autant d’électeurs, c’est en raison de son comportement retardataire.
C
Sinatra c'est fait embobiner par le vieux pour qu'il intervienne auprès de la mafia et , après coup c'est fait jeter comme une vielle chaussette ! Lui qui avait voté toute sa vie démocrate , par dépit , a fait campagne pour un Reagan ;qu'il avait toujours considéré comme un nul !
Répondre
Y
Sinatra était un formidable chanteur et un bon acteur. Mais se laisser embringuer par la mafia n’était pas un indice de grande intelligence.