Contre Isabelle Autissier

Publié le par Yves-André Samère

On aimait bien Isabelle Autissier avant que cette ex-navigatrice se révèle envahissante. Mais, toute l’année qui vient de s’écouler au cours de laquelle on l’a recrutée, et depuis des mois, elle a envahi les studios de radio, nous resservant à longueur de journée un message publicitaire stéréotypé, ne variant jamais, et qui a tout du bourrage de crâne fabriqué au profit de l’association qu’elle a, hélas, accepté de présider.

Hélas pour elle et pour l’association en question, elle en fait trop, beaucoup trop, nous connaissons par cœur son baratin, et beaucoup d’auditeurs coupent la radio dès qu’elle s’y lance sans un atome de subtilité.

Les membres du gouvernement devraient lui tenir lieu d’exemple : ces hommes et ces femmes, sans la moindre finesse, ont omis de lui conseiller de nous lâcher un peu, le temps qu’on oublie ses dérapages et sa lourdeur. On ne gagne rien à répéter le même message vingt fois par jour et sans nuance aucune. En réalité, si le public la prend désormais en grippe, elle l’aura cherché.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :