La tête de Macron

Publié le par Yves-André Samère

Le comportement des hommes de gouvernement est absurde, incohérent, minable, car ces gens sont forts avec les faibles, sur lesquels ils tapent à coups redoublés, mais reculent devant les forts, ceux qui possèdent des masses d’argent et n’ont rien à craindre de la sanction.

Un exemple ? On a interdit l’accès aux cinémas, aux théâtres et aux pistes de ski, mais l’accès aux grands magasins et au métro est libre. Or je suis bien placé pour savoir que, dans les cinémas, l’espace est vaste entre les spectateurs (il y a toujours au moins un fauteuil libre à côté de vous, voire un rang vide), alors que, dans le métro, on est toujours entassés.

Où est le bon sens, où est la justice ?

Macron, ta tête, je le verrais bien au bout d’une pique.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :