Je ne suis PAS « enchanté » !

Publié le par Yves-André Samère

Depuis toujours, j’entends les adultes se prétendre « enchantés » lorsqu’ils rencontrent quelqu’un qu’ils ne connaissent pas (encore), et que, sans doute, ils ne reverront de leur vie. Or je n’ai jamais compris en quoi rencontrer pour la première fois un inconnu devrait vous combler d’une telle joie !

J’en ai vite conclu – et je conclus toujours – que ces salamalecs relèvent de la pseudo-courtoisie qu’on se croit tenu de manifester en toute occasion, et à laquelle rien ne vous oblige.

Résultat : jamais je n’ai dit à un quidam que j’étais enchanté de le connaître. D’ailleurs, on ne connaît pas les gens que l’on rencontre de cette façon. Un simple « Bonjour » devrait suffire...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

PASCAL COUETTE 20/02/2021 22:37

Belle évidence, je partage ce point de vue.

Yves-André Samère 21/02/2021 09:21

Merci. Au moins, je ne suis pas le seul.