Ne pas lire n’importe quoi

Publié le par Yves-André Samère

Jusqu’à ces derniers mois, je consultais régulièrement les sites des journaux français, qu’ils soient sur papier ou en ligne : Slate, Le Gorafi, Clubic, Numérama, Le Figaro et Le Monde. Il y avait aussi Marianne, mais je viens de le supprimer de la page de consultation. Motif : la plupart de ses articles s’affichaient seulement sur quelques lignes, avec, au début et en guise d’avertissement, la mention « Article abonné ». Façon détournée de dire que, pour le lire, il fallait s’abonner, donc payer. Sinon, ils disparaissaient.

J’ai horreur de ces procédés. Les journaux les plus répandus en France appartiennent à des grossiums du type Bolloré, et leurs finances, je m’en fiche, sachant que « Le Canard enchaîné », qui existe depuis juillet 1916, ne coûte presque rien, et qu’il a patienté jusqu’au début de ce mois avant d’augmenter son prix, qui était resté le même depuis le passage du franc à l’euro, le 1er janvier 2002. Mieux, il avait alors baissé son prix, et ne l’a pas augmenté pour ses abonnés ! Quand on sait que ses rédacteurs sont les mieux payés de France et qu’il n’a pas de dettes, ça tient du miracle – non homologué par l’Église –, et cela démontre que les autres journaux sont des cavernes de voleurs, « Marianne » y compris.

À vous de prendre votre décision, vous êtes assez grands.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

kotec 16/02/2021 19:29

Je me suis abonné pour 5 € /mois à Courrier International et je ne le regrette pas. Des fois, il faut payer pour avoir un contenu. Mais je suis d'accord avec vous pour cette gêne avec les articles qui deviennent flous pour les non-abonnés.

Yves-André Samère 17/02/2021 09:12

Plus que flous, ces articles. En réalité, on vous appâte avec quelques lignes, puis le texte s’interrompt, et vous renvoie dans les cordes. C’est un peu une escroquerie, dont rien n’indique au départ qu’on va vous couper le flux.

DOMINIQUE 15/02/2021 08:07

... et sans encarts publicitaires !