Distraction pas très distrayante

Publié le par Yves-André Samère

Ce soir sur France 2, vous pourrez suivre une émission « médicale » animée par Adriana Karembeu et Michel Cymès. Elle s’intitule Les extraordinaires pouvoirs du corps humain, et, comme je l’ai visionnée par avance, le chapitre qui m’a le plus intéressé traite de la mémoire. Or le spécialiste consulté rappelait les six points à surveiller : 1. entretenir des relations sociales ; 2. diversifier ses activités ; 3. rompre la routine ; 4. manger sainement ; 5. faire de l’activité physique ; 6. bien dormir.

Je me flatte de posséder une mémoire en duralumin, et, par exemple, la première fois que je suis allé à Paris, je désirais vivement rencontrer un acteur que j’admirais alors, et dont je connaissais alors l’adresse et le numéro de téléphone. Je ne l’ai pas rencontré à ce moment, mais, deux ans plus tard, oui.

Or figurez-vous que je n’ai jamais oublié ce numéro de téléphone, qui était Pyrénées 42-97. Si par hasard il me lit, il va tomber de sa chaise, c’est certain.

Mais il se trouve que ma grand-mère était connue de notre famille pour être dotée d’une distraction ahurissante. Dans sa cuisine était accroché un miroir, et, pour une raison mystérieuse, lorsque toute la famille avait lu le journal du jour, ma grand-mère rangeait le journal... derrière le miroir, où chacun pouvait le retrouver au besoin. Pourtant, il advint qu’un jour, elle ne retrouva jamais la baguette de pain qu’elle avait achetée le matin même. Affolement : où diable ai-je bien pu ranger ce fichu pain ?

Vous devinez la suite : elle l’avait caché derrière le miroir !

Eh bien, de ma grand-mère, je n’ai hérité de rien, sauf cette distraction, et, chaque jour au moins, j’égare un objet dont j’ai besoin. Mais je ne m’affole plus, sachant qu’après avoir râlé copieusement pendant un quart d’heure, je sais que, très peu de temps après, je vais retouver l’objet égaré, toujours dans un endroit inattendu. Autour de moi, on hésite : faut-il me surnommer Nimbus, ou Tournesol ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Bigmalamute 04/03/2021 09:37

Une ânerie est-elle un endroit où on élève des ânes ? De même qu'une connerie, lieu d'élevage des cons, ou pitrerie berceau de clowns ? On pourrait poursuivre sans fin, mais ce serait une vacherie ...

Yves-André Samère 05/03/2021 08:15

Que poursuivent ceux qui ont de l’imagination et... du temps à perdre !