Ernie eng-hinale

Publié le par Yves-André Samère

Vous savez peut-être que je me paie de luxe d’une opération chirurgicale tous les deux ans, voire un peu plus souvent. Oui, je compte bien qu’un de ces jours, on donnera mon nom à un grand hôpital parisien !

Bref, après un cancer du foie en 2016, une refonte de mon artère aorte en 2017, et une autre opération dont je cacherai le nom car cela ne regarde personne, j’ai appris ce matin que j’allais de nouveau jouer au billard : j’ai une hernie inguinale. Cherchez dans Wikipédia, bande de curieux !

C’est une chose qui s’opère facilement, et je m’en réjouis d’avance : les repas des hôpitaux me manquent tant !... En attendant, je vais demander une carte de fidélité.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Gilles 05/03/2021 12:09

Une coquille: 2016.

Yves-André Samère 06/03/2021 09:09

Merci. Je vis dans le passé ! C’est corrigé.