L’Ancien Testament, tissu de mensonges

Publié le par Yves-André Samère

Ce n’est pas par Mauro Biglino que j’ai su que l’Ancien Testament n’était qu’une longue suite d’élucubrations et de mensonges, mais par Jean Sendy.

Jean Sendy (1910-1978) était un écrivain et un romancier, très cultivé (il lisait l’hébreu dans le texte), et il gagnait en partie sa vie en écrivant les sous-titres de films tel que Le lauréat (en version originale, The graduate, deuxième film de Mike Nichols, après son Qui a peur de Virginia Woolf ?), détail facile à vérifier si vous avez accès au film. Sur l’Ancien Testament, il a publié une bonne demi-douzaine de livres, que j’ai tous lus. Sa thèse, qu’il est le seul à avoir défendue, est celle-ci : la Bible en version française n’invente rien, mais elle raconte mal, car elle défend la théorie (fausse) que tout ce qui existe est l’œuvre d’un SEUL dieu – lisez donc ceci : http://y-a-s.over-blog.fr/article-plusieurs-dieux-119092425.html –, alors que le texte hébraïque ne parle que des Elohim, terme intraduisible, et prouve surabondamment que ces extraterrestres étaient très nombreux, et pas du tout bons et généreux, plutôt impitoyables et sanguinaires, ne craignant nullement de faire mourir les humains qui leur déplaisaient ! Par exemple, en noyant la population de la Terre entière lors du Déluge. En outre, ignorants comme une kyrielle de rappeurs, interdisant aux humains de manger du lièvre parce que c’est un ruminant, et des chauve-souris, parce que ce sont des oiseaux !

Sic, sic et resic.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Elo 01/07/2021 02:37

Cette thèse est reprise et approfondie par Pierre-Jean Moatti dans "La Bible & les Extra-terrestres" (1977). Plusieurs passages de la Bible sont traduits littéralement et interprétés dans ce sens.
Sinon, je ne suis pas tout à fait d'accord avec votre titre, car justement, Sendy fait une lecture minutieuse de la Bible pour développer sa thèse. Je le cite : "À la lumière des données de 1969, le texte biblique apparaît parfaitement cohérent […]. C'est cela que je propose : lire la Genèse comme un récit historique, et constater la cohérence qu'un texte déjà millénaire à l'époque du Christ prend avec les données scientifiques d'une humanité produisant ses propres astronautes."
J'irai faire un tour du côté de Mauro Biglino !

Yves-André Samère 03/07/2021 20:45

Biglino a aussi écrit des livres très savants, bourrés de citations en hébreu.