AstraZeneca : tout va bien

Publié le par Yves-André Samère

Entendu, aux informations de sept heures du soir, que les gouvernements de certains pays ont renoncé à utiliser l’AstraZeneca pour vacciner leur population. Motif : vague.

Je ne suis pas censé prendre la défense de tel ou tel remède, mais je ne peux qu’apporter mon modeste témoignage : j’ai bel et bien été vacciné la semaine dernière avec le même AstraZeneca, et, hormis m’être senti un peu vaseux le lendemain matin, il n’y a eu aucune conséquence. J’ajoute qu’être « un peu vaseux » le matin, c’est presque habituel, bien que je ne sois en rien assommé par une nuit de sommeil. Bref, je suis capable de me lever le matin sans rien ressentir de fâcheux.

Par conséquent, inutile de dramatiser, tout médicament peut présenter quelques petits inconvénients lorsqu’on en prend la première fois. Depuis, je ne ressens rien de bizarre, et je ne suis pas prêt à m’inscrire au syndicat des antivax !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Une remarque à propos des vaccins. Beaucoup de gens ont peur de prendre l'avion, ou paniquent s'il y a des turbulences, or ils prennent leur voiture en toute confiance, alors que cette dernière est mille fois plus dangereuse. Choisir de se faire vacciner me semble évident.
Répondre
Y
Oui, c’est évident. On meurt rarement d’avoir été vacciné, il y a bien d’autres causes de mortalité.