Famille, je vous hais !

Publié le par Yves-André Samère

Vous ne la trouvez pas bizarre, cette disparition du mot parti ? Il n’y a plus de parti politique, il n’y a plus que des familles ! Ah, la belle chose que la « famille politique » !

Évidemment, c’est cousu de fil blanc. Cette manipulation sémantique est de toute évidence destinée à faire croire au bon peuple que tout le monde s’adore au sein d’un parti. La réalité est bien sûr très différente, et, comme dans presque toutes les familles, les vraies, chacun déteste son plus proche voisin.

Comme quoi, le langage reste l’élément le plus important.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :