Un démagogue président

Publié le par Yves-André Samère

Hier, ce démagogue qu’est Macron a cru nécessaire de caresser les jeunes dans le sens du poil en faisant « la fête » en compagnie de ces très mauvais musiciens que sont Cerrone et Jean-Michel Jarre. Bravo, bel exemple ! Avant peu, il se laissera pousser des dreadlocks et imitera Bob Marley.

Non mais, vous imaginez De Gaulle se comportant de la même façon ?

(Je n’admire pas De Gaulle, mais, malgré tout, il savait rester à sa place ! Un président de la République n’a pas à jouer les DJ, et doit conserver le sens du ridicule. Macron, lui, sait que pour plaire à une certaine catégorie de la population, il faut viser bas)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :