Quand j’inspire « Le Canard »

Publié le par Yves-André Samère

Il m’est arrivé plusieurs fois, depuis des années, d’insérer dans mes petits écrits une remarque – ou une plaisanterie – que je retrouvais quelques jours plus tard dans « Le Canard enchaîné ».

Eh bien, le hasard (?) a de nouveau bien fait les choses, puisque, dans le numéro mis en vente ce matin, on trouve, en page 8, colonne de droite, un dessin de Jean-Marie Kerleroux, dessinateur très talentueux, qui montre Dupond-Moretti déclarant, à propos de ses futurs ennuis judiciaires, « M’en fous, j’ai un bon avocat ».

Si vous vous reportez à mon texte inséré ICI hier soir, intitulé Acquittator sera-t-il acquitté ?, vous lirez dans la première phrase que EDM (c’est son surnom chez les macronistes) pourrrait « se prendre lui-même comme avocat ».

J’attends de pied ferme une proposition d’engagement au « Canard ». Cela compensera le départ de Dominique Simonnot, qui a quitté le journal pour se laisser recruter au ministère de la Justice. Poste que je refuserais bien sûr d’occuper. On a sa fierté.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :