Trop bête pour comprendre

Publié le par Yves-André Samère

Il est aisé de constater le phénomène suivant : chaque fois qu’un invité des radio-télés se hasarde à donner au micro une explication un peu technique, la suite tombe automatiquement, sur le mode protecteur garantissant qu’on ne va pas brutaliser les auditeurs en leur infligeant une explication trop technique pour son pauvre petit cerveau d’ignare indécrottable.

C’est simple et systématique : dès que l’invité trop savant fait mine de commencer à expliquer une des notions qui constituent la base de sa culture, vite, on lui coupe la parole, sur le mode « On ne va pas noyer les auditeurs avec une explication exagérément technique ». Ou « avec des chiffres » (sic).

Et voilà, l’invité trop savant et trop curieux est invité à la boucler, pour ne pas traumatiser l’auditeur avec une explication que, de toute façon, il serait bien incapable de piger, ce plouc. Et c’est ainsi que les radio-télés expriment leur mépris de leur public. Vous êtes trop bêtes, chers auditeurs, et nous veillons à ne pas vous encombrer le cerveau avec des notions qui vous dépassent !

Je me demande ce qu’en pensent les pauvres auditeurs, considérés à priori comme des retardataires mentaux.

(Bien entendu, le coupeur de parole ne se considère pas lui-même comme ce cancre d’auditeur. Vous ne voudriez tout de même pas !)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :