Patje Seko : commentaire 1

Publié le par Yves-André Samère

Commentaire de Patje Seko sur Déboulonnons : Dieu (2)

Déposé le 13 septembre 2021 à 10:10

 

Pour poursuivre dans le sens du texte !

- Mauro Biglino , et d'autres exégètes patentés ! dixit:- « Il y a de très nombreuses divergences et erreurs d’interprétation entre les versions des Canons acceptés des catholiques, des hébreux, des protestants, des coptes, et des orthodoxes. »

« Différences également entre les Bibles des Massorètes et celle des Araméens » sans compter les nombreux textes supprimés, ou disparus », car ne convenant pas à la doxa des théologiens. (exit « les guerres de Yavé » ?! citées dans les documents « officiels », mais apparemment disparu en tant que document, opportunément ou pas ?

« La Bible actuelle aurait reçu sa signification définitive ( inspirée par Dieu?) à l’époque de Charlemagne !! »

- Professeur Alexander Rope – Il affirme dans le Courriere della Serra (2011) : « Chaque version de la Bible a été transcrite à la main et sous dictée – elle différait du texte précédent ! Le tout sous la tutelle des castes de théologiens, qui voulaient que le texte cadre avec leur doctrine monothéiste, et devait permettre ainsi l’emprise sur les masses. »

- Rafael Zer – Bibliste- ! « Lorsque les passages des textes anciens (Massorètes entre autres) témoignaient clairement de l’indéniable multiplicité des Elohim, (des dieux), les rédacteurs bibliques veillaient à modifier les passages en question, les coupaient, les recopiaient en les interpolant » affirme ce Professeur de l’Université hébraïque de Jérusalem.

-Les erreurs innombrables sont bien en évidence dans l’International Standard Bible Encyclopédia – (I.S.B.E.) www.internationalstandardbible.com
« Cela démontre que les scribes se trompaient fréquemment pour diverses raisons: Mauvaises compréhensions du sens des textes, mauvaises séparations entre les consonnes ( hébreux ancien massorétique) pour y inclure les voyelles selon la compréhension du scribe. Nombreuses erreurs également lorsqu’un scribe dictait à un autre scribe et parfois comprenait mal, soit par négligence, soit par ignorance.... »

Professeur Menahem Cohen - Il identifie au moins, 1500 erreurs et imprécisions plus ou moins importantes.

« De nombreux chercheurs émettent l’hypothèse que - alors que se déroulaient les aventures bibliques d’Abraham et Moïse - ( en supposant qu’elles aient existée) , le peuple hébreu et la langue hébraïque n’existaient même pas !
Abraham vivait en terre de SUMER, et Moïse était égyptien (exode 2:19) ? Donc les langues étaient vraisemblablement l’Akkadien et l’Egyptien de l’époque. »

Bref, des scribes qui interprétaient des « révélations », alors que très souvent ils ne comprenaient pas la langue d’origine dans laquelle elles avaient été écrites - que les transcriptions n’étaient donc pas conforment avec l’original, que des options étaient prises (suppression de mot, inversion du sens, élimination de feuillets trop explicitent sur la nature réelle des-dits elohim...,) en fonction d’un dogme théologique, guidé par une philologie orientée vers la création de la doctrine du monothéisme, et cela variait selon les différents types de Bibles :– Massorète – Araméen - Copte – Septante grecque - etc...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

FiFi 16/09/2021 05:01

Tout ceci est entièrement juste

Yves-André Samère 17/09/2021 08:11

En effet, mais très peu connu. La Bible telle qu’elle est apparaît comme un instrument de propagande.