Tous des Bartleby !

Publié le par Yves-André Samère

C’est le 21 juillet dernier que j’avais perdu ma carte Vitale et ma carte d’identité. Sans doute au cinéma, où j’étais allé voir un mauvais film, Kamelott, premier volet.

Assez vite, ma mutuelle m’a remplacé ma carte Vitale : il m’a suffi d’écrire une lettre en y joignant une photo, et, sans autre formalité, on m’en a envoyé une autre par la Poste. Mais pour obtenir une nouvelle carte d’identité de la part du nouveau centre spécialisé – installé dans l’ancienne mairie du premier arrondissement (une bonne heure de marche pour y arriver, et j’ai dû me déplacer quatre fois !) –, il m’a fallu plus de... deux mois, puisque je n’ai pu l’obtenir qu’aujourd’hui !

Vive la France et ses gratte-papiers qui, lorsqu’ils sont obligés de travailler, doivent penser, comme le clerc Bartleby d’Herman Melville, « Je préfèrerais pas ».

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :