Contre Coca-Cola, et pour Ronaldo

Publié le par Yves-André Samère

Je n’ai jamais accordé la moindre attention à ce footballeur, Cristiano Ronaldo, et je ne le reconnaîtrais probablement pas si je le croisais dans la rue.

Mais enfin, un joueur de football qui, d’un simple geste en conférence de presse (écarter de sa vue deux bouteilles de Coca-Cola), réussit à faire « chuter », comme on dit bêtement, de quatre milliards de dollars la valeur marchande de cette saloperie liquide, cela mérite au moins une ovation, et pas un déchaînement de haine contre lui.

On souhaiterait d’autres gestes anti-commerciaux de la part de ses collègues footeux. Mais non, ils préfèrent presque tous le fric à l’honneur de dédaigner les boissons sucrées.

Alors, répétez après moi : « Vive Ronaldo ! ». Et ce sera mon unique défense du football.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 30/06/2021 07:11

Tssst, en tout cas moi je le remarquerais dans la rue : il est beau gosse. Même en ne sachant pas qui il est. Oui, j'ai bien aimé son geste d'écarter le Coca, qu'il a remplacé par une bouteille d'eau. Mais allez savoir : peut-être n'était-il pas d'accord sur le montant du contrat le liant à Coca Cola.

Yves-André Samère 30/06/2021 08:40

On ne peut pas savoir ce que pense un footballeur. Tout est comédie, dans ce monde.