Boycottons les prétendues fêtes

Publié le par Yves-André Samère

Cette année, comme pour la plupart de celles qui l’ont précédées, je ne participerai pas aux prétendues « fêtes », tant celle de Noël que celle du 31 décembre, qui me font l’effet d’être des impostures, en supplément à leur ridicule. En effet, dès mon plus jeune âge, j’ai boycotté toutes ces manifestations pseudo-familiales et hypocrites, ces fêtes ne servant que de prétexte pour se goberger. En général, je snobais le repas dit familial, et allais au cinéma.

Et puis, tout ce qu’on est forcé d’avaler pour ne pas sembler grincheux ! En vrac :

- manger des huîtres : mille regrets, mais je ne mange pas d’animaux vivants.

- se gaver de foie gras : la cruauté permettant de fabriquer cette matière, au démeurant vomitive, marque d’un fer rouge moral cette nourriture ignoble.

- boire du champagne : c’est de l’alcool, dont, en outre, je n’aime pas le goût.

- se gaver avec la célèbre « bûche » de Noël, qui n’est qu’un étouffe-chrétien bourré de sucre.

Donc, raisonnablement, cette année comme les autres, je mangerai comme tous les autres jours de l’année.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :