đŸŒŒ Vendredi 6 mai 2022 - Prolongations

Publié le par Yves-André SamÚre

Je croyais en avoir fini avec les opérations et autres examens à répétition. Ben non ! Après l’annonce trop optimiste de ma sortie demain, on m’apporte le contre-ordre, comme dans l’armée : je devrai passer un nouveau scanner cet après-midi, car une petite hémorragie s’est déclarée hier dans mon foie. Je râle, évidemment, car les médecins ont encore trouvé un moyen pour m’empêcher de reprendre ma liberté. Et cette sotte de médecin qui a compris de travers, croyant que je râle contre elle, alors que je ne vitupère que contre l’institution médicale, qui, durant ces deux années d’épidémie, a pu accumuler les erreurs grossières, comme les horribles tests PCR.

Mais comme je n’y peux rien, je dois retourner une fois de plus au scanner, et y attendre une bonne demi-heure, car il y a affluence. Je finis néanmoins par y avoir accès, mais je me venge en demandant au médecin s’il est normal qu’un long cheveu de femme soit resté collé sur le cylindre dans lequel je me trouvais, juste à quelques centimètres de mon œil gauche ! Il convient que c’est « dégueulasse » et promet de faire nettoyer. Il n’y a pas de petite satisfaction contre les tyrans. Donc je partirai bien demain.

En revanche, l’hémorragie détectée est bénigne, et je survivrai.

Donc je partirai bien demain. Ouf !

Écrire ci-dessous une ñnerie quelconque :