Plates-formes

Publié le par Yves-André Samère

Il y a cinq ou six ans, aucune des entreprises de spectacle ne s’intitulait « plateforme ». Aujourd’hui, nous sommes envahis par des plateformes, tout comme, il y a une trentaine d’années, tous les disques sont devenus des « albums ».

Mais où est la raison qui motive cette transformation du langage ? À mon avis, aucune qui soit valable !

Il va donc falloir nous habituer à cette nouvelle mode. Netflix, Amazon, Disney et autres seront tous devenus des plates-formes. Et toutes les chaînes de télévision auront disparu. C’est bien parti...

Mais, rassurons-nous, dans cinquante ans, ladite mode aura cédé sa place à une autre du même tonneau.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :