Françaises, Français...

Publié le par Yves-André Samère

C’est De Gaulle qui a inventé de commencer toutes ses interventions à la radio par le fameux « Françaises, Français ». Comme quoi, il n’était pas hostile à un peu de démagogie. Jusque alors, tout le monde comprenait que « les Français » n’avait rien d’une expression sexiste, et désignait les hommes ET les femmes de nationalité française. C’était ainsi depuis des siècles, nul n’y trouvait à redire, ni ne s’insurgeait contre ce que l’usage et la grammaire admettaient comme normal.

Depuis cette innovation lourdingue, destinée à rappeler aux femmes que, non, on ne les oublie pas, tout le monde s’y est mis, et je vous mets au défi de trouver, surtout chez les politiques, un seul exemple où la coutume nouvelle n’a pas été suivie par les moutons de Panurge qui nous représentent avec tant de courage et de dignité. Ah, qu’il est doux à l’oreille, leur sempiternel « lesfrançaiseuzélesfrançais » !

Pourtant, il y a déjà plus d’un quart de siècle, Pierre Desproges avait ridiculisé ces démagogues, dans un de ses Réquisitoires du Tribunal des Flagrants Délires (contre la chanteuse Sapho). Mais non, rien n’y a fait, ils s’obstinent tous.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Yves-André Samère 18/05/2012 11:52

De Gaulle était payé à la ligne ?

francM 18/05/2012 10:41

Ils sont peut être payés à la ligne, comme les journaleux.....