Améliorer le service public

Publié le par Yves-André Samère

On a déjà eu l’occasion de dire ici tout le bien qu’on pensait de la Poste. Il faut avouer qu’il existe chez elle une constante : chaque fois qu’elle innove, c’est pour restreindre le service, jamais pour l’étendre.

Depuis des dizaines d’années, le seul bureau de poste en France qui ne fermait jamais, c’était la Grande Poste de la rue du Louvre, à Paris (auparavant, c’était le petit bureau de la place de la Bourse). Eh bien, c’est terminé ! Désormais, la Poste de la rue du Louvre, qui n’est d’ailleurs pas si grande que ça puisqu’elle ne compte pas plus de guichets ouverts que, par exemple, la Poste de Bouaké, en Côte d’Ivoire, ce bureau ferme une heure par jour.

Ce n’est rien, une heure quotidienne, mais c’est la fin d’une institution.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

L
Tous les contribuables retardataires et anxieux se retrouvaient à minuit moins le quart à la Poste de la rue du Louvre pour poster "le cachet de la poste faisant foi" leur déclaration d'impôts... Elle était bondée ! Mais c'était un temps que les moins de 20 ans...
Répondre