Fromages

Publié le par Yves-André Samère

Aux distraits qui n’auraient pas remarqué la présence au gouvernement de Bernard Kouchner, Fadéla Amara, Éric Besson ou Martin Hirsch – les quatre mousquetaires de la traîtrise –, rappelons que la méthode de Sarkozy pour clouer le bec à ses éventuels détracteurs consiste à leur confier un ministère, voire un simple fromage quand les contingents de portefeuilles sont épuisés. Les journalistes et chroniqueurs sont particulièrement visés. D’ailleurs, voici une petite liste (je laisse de l’espace au-dessous pour que vous puissiez ajouter vous-mêmes quelques noms m’ayant échappé) :

- Jean-Marie Colombani, ancien directeur du « Monde », actuellement sur France Inter, sur France Culture, sur LCP, éditorialiste au journal « Challenges » (un titre à la con, soit dit en passant) : pour lui, un Commissariat à l’Adoption, « en raison de son intérêt de longue date pour cette question » ;

- Jacques Julliard, du « Nouvel Observateur » et de LCI : pour lui, un Commissariat à la Dette ;

- Luc Ferry, ancien ministre de l’Éducation nationale, « philosophe », dit-il, chroniqueur au « Point » et sur LCI : pour lui, un Commissariat à l’Europe ;

- Jean-Claude Casanova, économiste, qui avait déclaré sur France Culture, le 24 décembre 2000, « J’attends qu’on débaptise les collèges Aragon et Eluard  » : pour lui, un Commissariat à la Réforme des institutions ;

- Marcel Gauchet, historien et philosophe, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, directeur d’études au Centre de recherches politiques Raymond Aron, rédacteur en chef de la revue « Le Débat » : il sera « grand témoin » (?) à la Réforme de l’État ;

- Éric Le Boucher, du « Monde » : pour lui, DEUX fromages, un Commissariat à la Dette (il va se battre avec Julliard ?) et un Commissariat à la Croissance ;

- Jacques Attali, qu’on ne présente plus, comme disent les journaux bien écrits, comme « L’Express » (auquel il collabore – oups ! pardon, le mot m’a échappé), Europe 1, LCP : pour lui, un Commissariat à la Croissance (tiens ! Avec Éric Le Boucher ? Ils vont s’entretuer) ;

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui sera le prochain ?

Moi, je parie sur Philippe Val.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

J
"J’attends qu’on débaptise les collèges Aragon et Eluard", pourquoi?
Répondre
Y
Il faudrait demander à celui qui a dit ça !