Botter Lafesse

Publié le par Yves-André Samère

Je déteste et je méprise le prétendu humoriste Jean-Yves Lafesse (il s’appelle en réalité Jean-Yves Lambert, c’est dire si son pseudo est de bon goût), depuis que je l’ai vu à la télévision singer dans la rue une pauvre petite vieille, perclue de rhumatismes, et qui marchait péniblement, cassée en deux, sans se douter qu’à deux mètres derrière, le sinistre pitre (dont les blagues téléphoniques sont très loin de valoir celles que faisait Francis Blanche... il y a cinquante ans), la suivait en imitant ses attitudes devant la caméra. Qu’il y ait des gens pour rire de ce genre d’humour, ça me scie.

C’est pourquoi j’applaudis à deux mains (si vous le voulez bien) la baffe que le tribunal de grande instance de Paris, avant-hier, lui a collée. Lafesse attaquait en effet le site DailyMotion, qui héberge des vidéos envoyées par les internautes, et qui, on s’en doute, avait mis en ligne l’une des magnifiques prestations du plaignant. Or, la « loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) » prescrit que les hébergeurs, comme DailyMotion, ne voient leur responsabilité engagée que si un contenu litigieux signalé par ses ayants droit n’est pas rapidement retiré.

L’honnête Jean-Yves Lafesse, modeste dans ses prétentions, ne demandait au tribunal que cinq millions d’euros de dommages et intérêts !

La baffe consiste en ce qu’il n’a obtenu que... 5000 euros, mille fois moins, pour le retard de DailyMotion dans le retrait d’un de ces contenus.

D’autre part, Josiane Balasko attaquant en vain une chaîne de télé qui lui avait fait de la pub sans lui demander sa permission (!), on va peut-être constater que le public n’est pas le seul à être excédé par les envahissants saltimbanques, lesquels ont un peu trop tendance à se prendre pour le centre du monde.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
C'est lui que l'on devrait condamner pour pollution audiovisuelle. Ses "gags" sont méchants, sales, avilissants. Insoutenables de vulgarité.
Il a pondu un livre autobio, comme tous les "comiques", pour dire qu'en fait il est dépressif, seul, bref que c'est un type comme les autres. Merci bien.
Répondre