Tout fout le camp !

Publié le par Yves-André Samère

Oui, tout fout le camp ! Il paraît que l’Adagio d’Albinoni n’a pas été composé par Albinoni, mais par un musicologue nommé Remo Giazotto. Horreur, le morceau daterait de... 1945 !

Ça a l’air d’un poisson d’avril, et pourtant non, dit-on. Remo Giazotto, né à Rome en 1910 et mort à Pise en 1998, était un spécialiste d’Albinoni. Son Adagio, il l’aurait composé d’après ce qui restait, pas grand-chose d’ailleurs, d’une sonate d’Albinoni, retrouvée parmi les ruines de la bibliothèque de Dresde, après son bombardement par les Anglais entre le 13 et le 15 février 1945. Il n’en serait guère resté que la ligne de basse, et six mesures de la mélodie.

Un de ces jours, on va nous apprendre que les œuvres de Shakespeare ne sont pas de Shakespeare. Oups ! Ça, c’est déjà fait...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 22/04/2008 19:21

Le bonhomme était un farceur... La blague a tenu pas mal de temps avant d'être révélée.
Ne dit-on pas que Corneille a écrit l'œuvre de Molière ?
Bientôt on va nous dire que ce n'est pas Yves-André qui écrit ce blog !

Yves-André Samère 23/04/2008 18:10


Alors, l’encyclopédie Wikipédia n'est pas à jour. Et bakchich.info répercute des nouvelles fausses (ce qui m’étonnerait moins de la part de ces charlots).