Comment Sarkozy gère son argent

Publié le par Yves-André Samère

Un homme qui gère mal son propre argent est-il capable de gérer celui d’un pays ? D’être ministre de l’Économie et des Finances, puis président de la République ? C’est la question qu’on peut se poser en examinant les finances personnelles de Sarkozy. Comme l’état de son patrimoine a été publié, il est possible de se faire une opinion.

Sarkozy ne possède ni actions ni obligations, ce qui lui évite d’encourir le soupçon de délit d’initié. On se souvient que madame Giscard d’Estaing s’était fait épingler parce qu’elle possédait des actions Rhône-Poulenc ! Sarkozy ne courra donc pas ce risque. En fait, il possède trois contrats d’assurance vie, un fonds à capital garanti, un plan épargne logement (PEL), un livret de développement durable (Codevi) et un compte bancaire. Mis à part un de ses contrats d’assurance vie souscrit à la banque Neuflize, tous ses comptes sont à la Société Générale – celle qui embauche de si brillants traders.

Son premier contrat d’assurance vie, dit « Sequoia Sécurité », est le plus lourd : il renferme 1 860 466,48 euros, a rapporté 4 % en 2007, et il est considéré comme « classique sans risques ».

Son deuxième contrat d’assurance vie, dit « Sequoia Équilibre », fait pâle figure en comparaison : il ne renferme que 6927,59 euros et n’a rapporté que 0,81 % en 2007. Il est considéré comme « classique avec risques ». Mais avec un tel dépôt, le risque est limité !

Son troisième contrat d’assurance vie, à la banque Neuflize, dit « Hoche », renferme 135 679 euros. Il a rapporté 3,5 % en 2007. Il est considéré comme « classique sans risques ».

Son fonds à capital garanti, dit « Sogecristal », renferme 39 093,41 euros. Le mot « garanti » n’est que de pure forme, le dépôt n’est en rien garanti, et les fonds sont bloqués pendant 5 à 8 ans.

Son plan d’épargne logement (Sarkozy n’a plus de domicile personnel, il squatte la résidence secondaire officielle de son premier ministre), renferme 75 255 euros. Ce type de compte peut donner lieu à un prêt pour acheter un logement. Il rapporte 3,5 % si on sollicite un prêt, et seulement 2,5 % dans le cas contraire.

Son livret Codevi ne renferme que 4769,62 euros (on ne peut pas dépasser 6000 euros). C’est un livret d’épargne ordinaire, rapportant 3,5 % l’an.

Enfin, son compte bancaire, qui ne rapporte rien, renferme 10 082,53 euros. Du moins, c’est le montant qui y figurait avant son élection à la Présidence. Depuis, Sarkozy a auto-augmenté son salaire. On peut donc espérer (pour lui) que le solde est plus important aujourd’hui...

Tant d’audace nous pétrifie d’admiration.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :