Enjoliveurs-8 : « midi passé de cinq minutes »

Publié le par Yves-André Samère

Celle-ci, vous l’entendez polluer vos oreilles depuis des décennies. Autrefois, quand il était midi et cinq minutes, on disait « Il est midi cinq », et tout le monde comprenait, sans chercher midi cinq à quatorze heures sept.

Aujourd’hui, et neuf fois sur dix, le blaireau ou la péronnelle radiophonique chargé d’annoncer l’heure aux auditeurs ne peut plus s’exprimer aussi banalement. Il est donc de règle de caser le sempiternel « Il est midi passé de cinq minutes ». Restons simples...

L’ennui est que cette expression est la traduction littérale et maladroite d’une expression anglaise, five past noon. Encore une manifestation de snobisme, donc. Mais il est loin, le temps où les snobs, à l’instar de Jacques Chazot, avaient un peu de culture.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :