Ballon d’essai

Publié le par Yves-André Samère

L’annonce que la Sécu ne rembourserait plus à cent pour cent les traitements réservés aux malades de longue durée relève d’un très vieux truc : lorsque le gouvernement a une idée complètement naze et qui risque de faire quelques vagues, on confie à un sous-fifre la mission de faire l’annonce, à charge pour lui de bien préciser qu’il ne s’agit que d’un projet, voire d’une simple proposition, et non d’une décision gouvernementale qui s’appliquera effectivement.

Neuf fois sur dix, le tollé est tel qu’on s’empresse très vite de préciser que le larbin n’engageait que lui-même, et la proposition passe aux oubliettes.

Il n’y a donc pas de quoi s’affoler, ce n’est que de la routine.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 25/06/2008 09:53

Vu une assistante sociale hier, qui s'occupe d'aide à domicile. Elle m'a cité le cas d'une dame de 53 ans atteinte d'un cancer invalidant. Elle ne peut pas bénéficier de l'aide, car "elle est trop jeune".
Ah, j'oubliais, le second argument c'est qu'elle et son mari sont trop riches. Ils ont 10 000 Euros de revenus annuels...

Yves-André Samère 25/06/2008 17:35


Salauds de capitalistes ! Profiteurs de cancéreux !