La mort pour un blog ?

Publié le par Yves-André Samère

Le parlement iranien débat d’une loi qui punira de mort, si elle est votée, la création d’un blog ou d’un site Internet, pour peu que le blog ou le site fasse « la promotion de la corruption, de la prostitution et de l’apostasie ». Rappelons à ceux qui n’étaient pas là que l’apostasie, c’est l’acte de changer de religion.

Sous-entendu, si tu es musulman (en Iran, guère moyen de faire autrement), tu le restes. Sinon, c’est la mort.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :