Grignotés par les Scandinaves

Publié le par Yves-André Samère

Vous vous demandez sans doute qui est le plus gros actionnaire propriétaire des quarante entreprises françaises qui constituent le CAC 40, l’indice vedette de la Bourse de Paris-Amsterdam. Bolloré, Bernard Arnault, Pinault, Bouygues ? Vous n’y êtes pas, et vous ne trouverez jamais. En fait, c’est... l’État norvégien !

Si l’on additionne la valeur boursière des quarante entreprises en question, on arrive à un montant total de 260 milliards de dollars. Or, à lui seul, The Government Pension Fund Global, qui est le fonds souverain du royaume de Norvège, en possède 12 milliards. Selon une étude de la société Opinion Way, ce fonds serait le premier actionnaire d’Alcatel-Lucent, d’Arcelormittal, de Carrefour, de la Société Générale et de Total. Il est dans la même position de premier actionnaire sur l’indice Footsie de la Bourse de Londres, le troisième sur le Dax allemand, et le premier investisseur étranger sur le Dow Jones des États-Unis.

Il va falloir être aussi aimable avec les Norvégiens qu’avec les Chinois.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
La richesse du pétrole norvégien. Ils vivent dessus, savent aussi qu'un jour ce ne sera pas la même chose, et investissent pour avoir des revenus durables. Je pense que je résume un peu trop, mais il y a de ça.
Répondre
Y

Qui sait ? Mais on préfère être mangé par les Norvégiens que par les Yankees.