Comment dilapider l’argent public

Publié le par Yves-André Samère

Un train existe entre Angers et Paris, qui accomplit son trajet en 56 minutes. Malgré cela, le Premier ministre François Fillon s’est cru autorisé à prendre un (gros) avion de l’État pour rentrer de week-end avec sa famille. Prix d’une heure de vol : 6000 euros.

En ce moment, son patron, le président de la République, fait campagne contre les patrons voyous qui se sucrent et partent à la retraite avec un énorme « parachute doré », quand bien même ils auraient ruiné leur entreprise. Sarkozy devrait surveiller aussi son Premier ministre, qui ne gaspille pas de l’argent privé, mais celui des contribuables. Il n’est écrit nulle part que les Français doivent payer les frais de vacances et de week-end de leurs dirigeants. Partout ailleurs en Europe (Allemagne, Scandinavie, Angleterre), on demanderait des comptes aux gaspilleurs.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
En Norvège (ou en Suède ?) une ministre a dû démissionner parce qu'elle avait acheté à l'aéroport, sur le compte de l'Etat, une barre chocolatée.
Quel est le nombre de barres chocolatées que Fillon pourrait acheter avant de se faire virer ?
Répondre