Comprendre l’humour

Publié le par Yves-André Samère

Lorsque vous écrivez des textes humoristiques, il y a fatalement des personnes qui prennent au sérieux ce que vous avez écrit en rigolant. Souvenez-vous de Patrick Timsit traduit en justice par une association de nains ! Ainsi, quand j’écris ici que « Si demain un clochard essuie ses souliers boueux sur votre paillasson, alertez vite MAM, elle se précipera aux Nations-Unies pour tenir au courant le monde et ses alentours », voilà une phrase qu’un lecteur devrait décrypter (son ton y incite) avant de me reprocher de penser vraiment une telle énormité.

L’humour, c’est cela : grossir le trait, au point que PERSONNE ne puisse croire que vous parlez sérieusement. En général, ceux qui reçoivent la blague comprennent. Après tout, Desproges, Reiser, Coluche et quelques autres faisaient ça sans arrêt, et nul ne demandait d’explication.

Il est donc entendu que je me payais la tête de Michèle Alliot-Marie, comme l’ont d’ailleurs fait immédiatement les animateurs de l’émission interrompue sur France Inter, comme l’ont fait le soir même les Guignols de Canal Plus.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Cher ami, recevez tous mes encouragements... comme dirait Mac Mahon "c'est vous, l'homme plein d'humour et de dérision ? Hé bien, continuez !". Nous en avons tous besoin.
Et que les fâcheux aillent au diable.
Répondre
Y

Le portrait est criant de vérité !


D
Il faut croire que la personne qui a lu ton message n'a lu que celui ci, et pas le reste du blog.
Sinon, il se serait rapidement rendu compte que tout est du même acabit, à savoir l'humour acerbe, teinté d'ironie, que personnellement j'adore.
Tu sais que j'adore Coluche et Desproges et que c'est la raison pour laquelle j'affectionne ton blog :)
Continue comme ça, et se moquer de MAM, je trouve ça jouissif, comme pour n'importe quel politique, du gouvernement ou de "l'opposition" :))
Répondre
Y

Message que j’ai dû supprimer, comme on le voit à présent, parce que cet homme ne voulait pas que son nom apparaisse (il affirme ne pas appartenir au gouvernement, bien qu’il écrive depuis son
bureau, à Matignon !).

Or, sur Over-Blog, on ne peut pas modifier la réponse qu’on fait aux commentaires, la technique ne marche pas... C’est pourquoi j’ai dû effacer le commentaire et ma réponse.

Sur le fond, ceux qui me connaissent savent très bien que je ris de tout, et à ma façon. Par conséquent, lorsque je compare l’enlèvement d’un bébé à l’essuyage des pieds d’un clochard sur un
paillasson, il saute aux yeux que je plaisante. Mais tout le monde ne saisit pas bien l’humour. C’est peut-être une question d’âge, je ne sais pas.