France Inter à nu

Publié le par Yves-André Samère

Fidèle à elle-même, France Inter annonce ce matin dans le journal de 8 heures que le perchiste Romain Mesnil, pour avoir perdu son commanditaire, se fait de la pub en « courant nu » dans les rues de Paris, et que le spectacle peut être vu sur une vidéo « visible à partir d’aujourd’hui » sur Internet.

Or c’est doublement inexact !

D’abord, parce que la vidéo « visible à partir d’aujourd’hui » l’était déjà hier sur le site du journal homosexuel « Têtu », et l’était dimanche sur le site d’Ozap. Donc France Inter, plus que jamais, arrive comme les carabiniers d’Offenbach.

Ensuite, parce que l’information est un bobard. Mesnil n’est pas nu sur les images : un énorme rectangle noir masque très largement la partie la plus intéressante de son individu, très au-delà du nécessaire, et peut fort bien dissimuler le short que des témoins ayant assisté au tournage ont certifié qu’il portait à ce moment. Difficile, d’ailleurs, de croire qu’on puisse courir ou marcher tout nu dans les rues de Paris, sans risquer des ennuis immédiats.

C’est cela, le journalisme vu par France Inter : répercuter une information sans la vérifier, et le faire après tout le monde.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :