Gare à l’absence de gorille !

Publié le par Yves-André Samère

Sarkozy veut faire des économies. Ou du moins, en faire faire à l’État. Et pour cela, supprimer le service de protection de certaines personnalités, civiles ou politiques. Pas les dix-neuf gardes du corps qui l’ont escorté lorsqu’il est allé skier à Megève, n’exagérons pas ! Les AUTRES personnalités. C’est ainsi que François Bayrou est en passe de perdre le gorille qui l’accompagne partout.

L’intéressé – je veux parler de Bayrou, pas du gorille – proteste, évidemment. Il rappelle que lui et sa famille sont en danger, depuis qu’il a été « désigné comme cible de l’ETA militaire ».

Terrifiant ! Surtout si l’on songe que cette menace remonte à... la fin des années 1990.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :