Des ministres qui n’aiment pas Michael Jackson !

Publié le par Yves-André Samère

Au gouvernement, où jamais on ne donnerait dans la démagogie, jamais !, François Fillon a su donner l’exemple à propos de la mort du petit Jackson. Trouvant immédiatement le bon argument, il a déclaré être « surtout admirateur de son succès : avoir vendu 750 millions de disques, c’est unique dans l’Histoire de la musique ». Ça, c’est une preuve de qualité, coco ! Frédéric Mitterrand, lui, a estimé que le défunt était « un musicien génial, génial ». Cela méritait d’être dit, et même répété ! « On a tous un peu de Michael Jackson en nous », a-t-il ajouté, ce qui ne laisse pas d’être inquiétant pour ceux qui ne sentent rien de Michael Jackson en eux (non, ce n’est pas une plaisanterie grivoise). C’est grave, docteur ?

Cela dit, et bien que ce ne soit pas le genre de la maison, je vais, pour la première et sans doute la dernière fois, dire du bien d’un ministre de la Défense nationale. France Info avait invité Hervé Morin – pour tout autre chose –, et les journalistes, en post-scriptum, se sont divertis à lui soutirer un avis sur la mort du petit Jackson. Et, ô surprise, le ministre n’a pas donné dans le genre en vogue – pas plus que Christine Lagarde, paraît-il –, c’est même plutôt saignant : « Honnêtement, Michael Jackson, ça n’a jamais été ma tasse de thé pour deux ronds. Moi, c’est Genesis, Peter Gabriel, les Who, mais pas Michael Jackson. Madonna, oui, mais pas Michael Jackson ! Je n’ai jamais aimé Michael Jackson. J’ai toujours été hermétique à ça, vraiment ! Et j’ai toujours trouvé que ce type était dégénéré ! »

Ce trublion va se faire virer du gouvernement, c’est certain. Le peuple a tranché, et il y a des sujets sur lesquels « un ministre ferme sa gueule ou démissionne ».

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Les propos de Mitterrand me rappellent, après le 11 septembre le "nous sommes tous américains".
Pas moi. Pas plus que je ne sens du M. Jackson en moi (sans grivoiserie !).
Merci au ministre qui s'est carbonisé auprès de l'opinion publique. Il a tout mon soutien dans ce dossier.Bémol pour Madonna, but nobody is perfect !
Répondre
Y

J’avais écrit un article, à propos du gag aérien de notre ami Oussame, qui avait un peu remis les pendules à l’heure. Mais la plupart des gens préfèrent s’illusionner et chialer en chœur. Grand
bien leur fasse.