Aphatie me réactive

Publié le par Yves-André Samère

Je n’avais pas si mal visé, en écrivant, avant-hier, que Copé réactivait Chirac. Je rappelais la fameuse anecdote sur « le bruit et les odeurs ».

Eh bien, ce soir au Grand Journal, Jean-Michel Aphatie fait le même parallèle, et le sous-titre qui apparaît à l’écran pour caractériser son intervention est rédigé « Pain au chocolat / Le bruit et les odeurs ».

La suite au prochain numéro, probablement.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :