Après Ségolène, Fabius cambriolé !

Publié le par Yves-André Samère

On apprend que Laurent Fabius vient de se faire cambrioler. Voilà ce que c’est, que de ne plus poster un policier devant la porte des grands hommes !

Justement, Fabius habite à côté de l’Hôtel des Grands Hommes, sis au 17 place du Panthéon – Fabius résidant au numéro 15. Son plus proche voisin est Jean Tiberi, au numéro 1. Naguère, il y avait un agent de police en faction devant chacune de ces deux portes, et je les admirais, tout autant que cette façon d’utiliser l’argent public, lorsque, le dimanche soir, j’allais aux Rencontres Friends, qui se tenaient dans un bar de la rue des Carmes, toute proche. Pauvre Fabius.

Cependant, comment peut-on encore se faire cambrioler, alors que, de son côté, la Poste est incapable de pénétrer dans les immeubles pour y livrer des colis ? La malheureuse est désormais obligée de revendre leur contenu aux enchères ! Mais vous me direz que se faire dépouiller par un cambrioleur ou par la Poste...

Prévision : le prochain cambriolé sera Chevènement. Il habite le même quartier.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :