Automatismes

Publié le par Yves-André Samère

Ah, les automatismes !... Séquence d’extrême bêtise, ce soir au Grand Journal sur Canal Plus. Invités, deux acteurs qui jouent dans un film à caractère familial dégoulinant d’antiracisme. Comme Antoine de Caunes, faisant allusion à une scène de ce film que je ne verrai sans doute pas, défie l’un des participants de chanter La Marseillaise, les deux se lèvent et entonnent le chant rougetdelislesque. Aussitôt, TOUT le public se lève et se met à chanter, comme s’il n’était pas évident que le truc était un gag préparé à l’avance, ainsi qu’il est habituel dans cette émission.

Mieux, la plupart des assistants chantent en mettant la main sur la cœur, ainsi qu’ils l’ont vu faire aux États-Uniens à la télé – geste qui n’existe pas en France. Au nombre des décérébrés ayant accompli ce geste ridicule, Antoine de Caunes et Augustin Trapenard, de grands intellectuels.

Je vous parie que, si un jour ces neuneus passent devant un tribunal, ils diront « Votre Honneur » au président.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
J’ai vu aussi cette séquence. Mais il y a des gens qui ne comprennent jamais.
Répondre
D
Si je me souviens bien, une des fois où des gens ont mis la main sur le cœur pendant le sang impur qui abreuve les sillons, ce sont des footballeurs piégés par un imitateur qui s'est fait passer
pour Chirac, malade, qui demandait ce geste en soutien pour sa guérison...
Si vous voulez indisposer tout un Tribunal, donnez un "votre honneur" au Président. Vous prenez au moins deux ans de plus !
Répondre