BB « incarnant la liberté » ?

Publié le par Yves-André Samère

Donc, c’est aujourd’hui que Brigitte Bardot atteint ses quatre-vingts ans (je n’ose pas écrire qu’elle fête l’évènement !). Si bien que les médias nous inondent de ces sottises du style « Elle a incarné la liberté pour les femmes ». Ah bon ? Parce qu’elle passait d’un homme à un autre, les laissant tomber dès qu’elle en avait assez ?

Tu parles ! BB ne s’est intéressée qu’à sa propre liberté. Jamais à celle d’autrui. La mère Bardot, si j’ose dire puisqu’elle a été capable de ne JAMAIS s’occuper de son fils Nicolas (il paraît qu’elle ne s’en estimait pas capable, mais des millions de femmes sont dans le même cas et s’efforcent malgré tout de faire ce qu’elles devaient), incarne avant tout une forme d’égoïsme monstrueux. Si quelqu’un a eu vent d’une prise de position de sa part, ou de sa participation à une quelconque manifestation en faveur de la liberté de qui que ce soit, je suis preneur et le mentionnerai ici. En attendant, qu’on nous fiche la paix avec cette calembredaine, qui n’est soutenue que par le souci de fournir de quoi blablater à des armées de crétins ressasseurs de clichés.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :