Bigard atteint d’Alzheimer ?

Publié le par Yves-André Samère

Comme je l’avais signalé ici, c’est tout à fait par hasard et en faisant violence à sa modestie que, dans l’émission de Stéphane Bern sur RTL, Jean-Marie Bigard avait fait état de ses générosités.

C’est pourquoi on doit croire que c’est par pure inadvertance qu’il a récidivé, ce matin, dans l’émission d’Isabelle Giordano sur France Inter :

– J’ai reçu une médaille, unique d'ailleurs, comme donateur, le professeur Cayatte, euh... Mais je crois que, pendant cinq ans, j’ai dû sponsoriser à moi tout seul un cinquième de la recherche pour le cancer. J’ai un orphelinat à Madagascar, j’ai une maternité au Burkina Faso, j’ai des puits au Niger, et mon association de Bouchons [NB : association Les Bouchons d’Amour, qu’il parraine] a acheté 1 800 000 euros de fauteuils pour les handicapés. Tu vois, on peut pas tout le temps dire du mal de Jean-Marie, aussi.

Les grands poètes sont comme les grands savants : distraits, voire atteints d’anosognosie, ils ne se souviennent plus de ce qu’ils ont dit la veille. Je suis inquiet. Il va falloir trouver un autre généreux donateur qui subventionne cette branche de la recherche scientifique.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :