Bonne Europe, mauvaise Europe

Publié le par Yves-André Samère

On nous parle sans cesse de l’Europe, pour nous vanter ses avantages, ses mérites, et le devoir que vous avons de nous comporter comme des Européens pur sucre. On nous a répété sur tous les tons que les frontières à l’intérieur de l’Europe n’avaient plus guère de raisons d’être. Autrement dit, en quelque sorte, l’Europe n’est plus qu’un seul et même pays. Enfin, c’est l’idéal qu’il faut viser et peut-être atteindre. Bien.

Mais lorsqu’un Français va s’installer dans un autre pays européen, on lui tombe dessus à bras raccourci.

Entendons-nous, je ne juge pas sur le fond. Mais je trouve qu’il y a là quelque chose de curieux. Il y aurait une bonne Europe et une mauvaise Europe ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :